La Fièvre de Cheval


Affiche "La Fièvre de Cheval"



Spectacle tout public, durée 1 h 05.
Deux acteurs et deux techniciens.
« La fièvre de Cheval » peut s’inscrire dans un contexte global de médiation culturelle : rencontres et discussions avec les spectateurs, exploitation du contenu par les enseignants et travail en lien avec des classes, une co-intervention de l'auteur et du metteur en scène est possible. Un dossier pédagogique peut être fourni sur demande.

Résume

L’œuvre du facteur Cheval reste énigmatique et fascinante. On trouve pléthore d'hypothèses et autres élucubrations esthétiques ou idéalisées à propos du Palais Idéal et de son bâtisseur. Entre conscient et inconscient, le théâtre et l'humour vont tenter d’explorer la psychologie profonde du facteur d'Hauterives. Pourquoi et comment consacrer plus de quarante ans de sa vie à une construction réaliste et onirique, sage et exubérante, locale et exotique, qui recueille toujours un immense succès ? La Fièvre de Cheval pose la question de la genèse de la création. Liberté ou dépendance ? Jeu ou obstination ? Sublimation ou égarement ? Création accessible à quelques-uns seulement ou possible pour tous ? Cette fièvre de Cheval nous interpelle singulièrement, mystérieusement, et parfois nous murmure : «Et toi, qu'as tu fait de ton talent ?»

Intentions

« De même que le Palais Idéal, surgi des songes et des cauchemars de Joseph Ferdinand Cheval, matérialise le prolongement de son corps et l'expression de son cheminement mental, les deux acteurs de cette fièvre créatrice incarnent, dans le labyrinthe de sa pensée, le dialogue interne du facteur, entre mélancolie externe et force intérieure créatrice obstinée. Sur une forme surgie du plateau, évoquant un échafaudage, ou un bateau ivre, viennent s'animer les images des songes flous de Joseph Ferdinand, projections de son œuvre en cours d'incarnation. Le théâtre et l'écriture de Christian Watremez nous invitent à sourire, à rire, à nous émouvoir, nous « encolérer », nous « encolorer » des tourments de cet homme singulier qui porte en lui : son maître et son valet, son Auguste et son clown blanc, sa victime et son propre bourreau... de travail, ces figures inépuisables du théâtre. L’œuvre du Facteur d'Hauterives interroge notre regard et nos a priori sur l'Art. Cet inhabitable palais poétique expose le corps reconstitué des rêves obstinés, du Poète : Joseph Ferdinand Cheval comme un mystère jamais résolu ».

Distribution

Écriture - Christian Watremez Mise en scène - Juan-Antonio Martinez-Carrio Interprétation - Brice Quétel, Aristide Legrand Chorégraphie - Sandrine Dusser Images et vidéo - Bertrand Desmares, Catherine Demeure Musique - Zoé Keating Création lumières - Thomas Lacerenza Décors - Roger Quétel Costumes - A.Macelin, J.Richaud. Coproduction : Collectif d'Arts et d'Envies/Théâtre du Rond Point (Valréas) / avec le soutien des villes de Romans-sur- Isère et de Valréas, des Conseils Départementaux de la Drôme et du Vaucluse, des régions Rhône Alpes et PACA.

La pièce est accompagnée du livre « La fièvre de Cheval ». Il sera proposé à la vente à la fin de chaque représentation, aux enseignants souhaitant entreprendre un travail sur la pièce 46 pages, 10 euros Pour vous le procurer, nous contacter ou www.amazon.fr

Album Photos

Lieux de diffusion :
Salles spécialisées, avec régisseur, si possible, équipées en lumière et son. Noir requis. Spectacle adaptable en extérieur en autonomie totale.

Espace scénique minimum :
10 m d'ouverture de mur à mur, 8 m de profondeur, hauteur de plateau minimum 7 m.

Temps de montage :
Deux services de 4 heures (Décors et montage son, vidéo, et lumière) / temps de démontage (Décors et vidéo) 2 heures

Tarifs
1 représentation : 2500 euros TTC
2 représentations : 2100 euros TTC / représentation, plus de 3 représentations, nous contacter.
+ Droits d'auteur et droits voisins
+ Déplacement de l'équipe ainsi que le transport du décor (ou défraiement au tarif syndeac)
+ Hébergement de l'équipe (ou défraiement au tarif syndeac)
Nous consulter pour plus de précisions.

Chargée de Production

« Catherine Gossin »

Collectif d'Arts et d'Envies

Siège social :
2bis, rue Merlin

26100 ROMANS
Siret : 503 240 913 00015
Code APE : 9001Z
N° licences 2-1088639 et 3-1088640

06 27 10 20 55
contact@dartsetdenvies.fr